FREAKS !

Partagez|
MessageSujet: t'inquiètes ça va aller, qu'elle disait ∆ Valefor Jeu 1 Mar - 22:16
I'll make a man out of you

La sonnerie résonnait dans l’appartement silencieux ;
Pas de bruits de machine à coudre ;
Ni ses séries en arrière-plan ;
Silencieux ;
Mais plus pour très longtemps ;
« Salut petit homme ! » Disait-elle avec un grand sourire pour saluer Valefor, c’était devenu une habitude, de l’appeler comme ça pour changer de tous ces petits noms qu’elle pouvait donner. Ironie du sort alors qu’elle était légèrement plus petite – mais jamais il ne s’en n’était plaint. Déjà prête, habillée et équipée comme s’ils allaient faire un marathon. Pardon ? Ça n’était pas le cas ? Trop tard, il n’y avait pas de point de retour, elle était décidée à l’endurcir. C’était bien à elle qu’il avait demandé de l’aide. Peut-être allait-il le regretter, demander qu’elle l’épargne en soufflant comme un asthmatique.
Comme avant ;
Sur le terrain ;
Et ça, ça lui plaisait ;

Il n’aurait jamais dû demander ça ;
Jamais demander l’aide de Cocheta ;
Surtout pas pour ça ;
Dieu, qu’ils sont fous ;
Elle, elle appréciait qu’on vienne vers elle, qu’on lui demande pour ça. C’est à peine si elle remuerait la queue lorsqu’on venait vers sa personne à propos de tout ça. Et ça, c’était tout simplement oser faire du sport avec elle. Grave erreur. Pas même Altrois n’osait sortir avec elle en promenade, elle l’aurait traîné pendant des mètres avant de s’apercevoir qu’il ne tenait pas son rythme. « Alors, tu te sens prêt bonhomme ? » Frimeuse, bandant les muscles de ses bras avec un sourire presque satisfait. « Un jour tu pourras tu auras les mêmes, t'en fais pas. » Dur de savoir si le chauffeur de taxi allait tenir le coup.
Ça n’était qu’une question de temps ;
Elle le saurait tôt ou tard.

BY MITZI
avatar
Popularité : 27

HP & QUIDS
QUIDS: 395
HP:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: t'inquiètes ça va aller, qu'elle disait ∆ Valefor Mer 7 Mar - 21:47
dumb way to diewhen you kinda make a bad decisionUne marche à la fois.
L'une après l'autre.
Tu savais que tu étais en retard.

Ton torse se soulevant, ton corps prenant l'air qu'il pouvait alors qu'il se trimbalait dans les rues, ce qui te maltraitait de l'intérieur s’évanouit lorsque tu l’aperçu finalement. Immeuble de la délivrance, édifice  te criant la fin de toute cette aventure dans les rues de la ville, voilà ce qui te semblait une image bien réconfortante, mais tu étais loin de la fin de tes soucies.

Non, tu n'avais pas oublié. Non tu n'avais pas changer d'avis. Tu avais été des plus sérieux lorsque tu étais venu t'adresser à cette charmante personne pour te l'aide. Tu n'avais pas hésiter une seconde lorsqu'elle t'avait proposé une rencontre en cette journée, mais tu ne savais pas à quoi t'attendre.

Mais te voilà. Ici présent, devant la porte de l'appartement de la futur souffrance de tes musques, mais des paroles était choses à tenir alors, te voilà. Tu ferme ton poing et tu cogne à la porte avant que l'on t'accueillit. Tu adresse un sourire, tu lui adresse un sourire.

« Salut petit homme ! »

Un surnom que tu avais pris l'habitude à entendre. Une phrase qui t'était attribué à toi et toi seul. Tu n'avais que faire du fait qu'elle était véritablement plus petite que toi. Tu appréciais, alors tu resta là. Droit, sérieux, tu attendais ce qu'elle avait prévu pour toi alors, d'une voix convaincante, tu parla.

«  Commençons »
© 2981 12289 0



J'ai faim en #cc3300
Popularité : 16

HP & QUIDS
QUIDS: 210
HP:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: t'inquiètes ça va aller, qu'elle disait ∆ Valefor Ven 9 Mar - 17:56
I'll make a man out of you

Pas des plus rassurés ;
Même paniqué ;
Comme un animal effarouché ;
Il devait sans aucun doute déjà regretter ses choix et de demander pourquoi il avait demandé une telle chose. Qui sait ? A part lui-même. Même s’il souriait face à elle, peut-être tremblait-il intérieurement à l’idée de s’entraîner. Son expression ne changeait pas face à la fonte, les bancs ou les tapis. Bon état d’esprit. Au moins il n’avait pas encore tourné de l’œil devant tout le matériel. Ça, c’était un bon début. Le sourire de l’électricienne s’élargissait à cet unique mot qui sortait des lèvres du vampire. « J’aime entendre ça Val ! » Les poings sur les hanches, sa motivation était palpable.
Impossibilité de revenir en arrière ;
C’était trop tard désormais ;

Temps et patience ;
Surtout avec lui ;
Il était temps de mettre en place tout ce qu’elle avait apprit par le passé. Quand elle avait songé à faire coach personnel. Une occasion en or de mettre tout son savoir en application. « Bon malheureusement on va devoir sauter l’étape des protéines que ce soit avant ou après. » Aucune accusation dans sa voix, pas de remords mais elle lui rappelait sans le vouloir son statut de vampire. « Mais avec des exercices réguliers, ça devrait tout de même le faire. On va commencer par s’échauffer. Tu vas avoir des douleurs partout sinon. » Ce qui serait bien problématique, surtout pour lui, il finirait par fuir et ne plus jamais redemander pour ça. Cocheta montrait en détails comment se positionner pour commencer les échauffements, de courtes séries de squats, de rotations ou de jumping jacks, rien de bien méchant. Pas de quoi tuer quelqu’un. Du moins selon la louve. Qu’en était-il de son point de vue à lui ?
Allait-il craquer et se laisser dépérir ?
Et ça n’était que le début.

BY MITZI
avatar
Popularité : 27

HP & QUIDS
QUIDS: 395
HP:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: t'inquiètes ça va aller, qu'elle disait ∆ Valefor Jeu 22 Mar - 3:35
dumb way to diewhen you kinda make a bad decisionEt la porte s'ouvrit.
Chaude, insoutenable.
Elle te regardait de haut
Jugeait tes entrailles

Mais tu n'avais pas la foi de la refermer. Bien trop grande, bien trop lourde, tu la laissa ainsi alors que ton esprit lui, était toujours dans ce petit appartement. Une inspiration, une autre, tu observe tous en écoutant ce que l'on t'explique. Tu assimile, tu aspire du mieux que tu le peux les informations sur la façon la plus logique de transformer ton corps, tu expire. Tu ne sais pas vraiment si tous cela valait vraiment la peine, mais tu ne voulais pas faire marcher arrière.

Tu avais envie d'essayer de nouvelle chose.
Tu étais vif de découverte, tu voulais essayer.
Tu n'aimais pas les routines banales

Alors te voilà. Bien droit, planté là comme une pauvre type au bras en spaghetti, tu t'exécute dans te plaindre. Ton corps se pliant, ton corps s'étirant, tu te réchauffe, tu t'élance et te prépare comme elle te l'avait expliquer. Tu prend un peu d'avance même. Tu lui montre ta détermination. Tu dévoile ce que tu cache très souvent, ta détermination. Silencieuse, timide, tu la range souvent. Tu fais avec ce que les autres préfères, mais rien ne dit que tu ne trouve pas leur décision dérisoire.

«  Ne me prend pas pour un enfant, Cocheta. »

Il avait dit ça sans vraiment y réfléchir alors qu'il commença les exercices. Il n'avait plus grande notion du temps puisqu'il ne pouvait plus vieillir alors voilà qu'il sortait des paroles quelques peu maladroite alors qu'il s'assoyait par terre pour faire quelques redressement assit.
© 2981 12289 0



J'ai faim en #cc3300
Popularité : 16

HP & QUIDS
QUIDS: 210
HP:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: t'inquiètes ça va aller, qu'elle disait ∆ Valefor Ven 30 Mar - 13:15
I'll make a man out of you

Inspirer ;
Expirer ;
Surtout tout donner ;
Il suivait à la lettre ce qu’elle lui disait. Pas une erreur, pas une complainte, pas de signe de faiblesse. Peut-être n’avait-il pas réfléchi en disant tout ça, le genre de chose qui plaisait tout de même à Cocheta, qu’on relève des défis. « Très bien, dans ce cas je te ménagerais un peu moins. » Et ça, ça n’était pas le genre de chose qu’elle disait sans le penser. À partir de cet instant, dès le moment où ces paroles se sont échappées de ses lèvres, il n’y avait plus de point de non-retour. Pas de ctrl+z, pas de commande quelconque pour annuler. Ces mots avaient atteint son oreille. C’était trop tard pour lui. Il ne voulait pas être prit pour un enfant.
Alors ainsi soit-il ;
Que sa volonté soit faite ;

Il allait déguster ;
C’est pas ma faute ;
Dirait-elle si on lui en parlait ;
Elle n’allait pas lui laisser le temps de souffler, il allait suer. Hors de question de prendre son temps, pas ici, surtout pas en sa présence. Encore un peu à s’échauffer, sa peau commençait à se réchauffer, ses muscles à se réveiller. « Pas mal pour un début Val, j’aime ça. » Elle tapait gentiment dans son épaule de son poing. Un petit coup amical, rien de bien méchant. Du moins pour elle. Pour lui, le ressenti était peut-être autre chose. S’étirant de tout son long en baillant mollement, quelle grâce digne de Cocheta. « Ok je te propose de t’occuper des bras. Histoire de gonfler un peu ces spaghettis là » Du bout du doigt, l’alaskaine présentait fièrement le banc et les poids. C’était là que tout allait se jouer. Qu’il allait montrer qu’il pouvait le faire.
Pas de traitement de faveur ;
Même pour lui ;
Qu’il prouve sa valeur.

BY MITZI
avatar
Popularité : 27

HP & QUIDS
QUIDS: 395
HP:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: t'inquiètes ça va aller, qu'elle disait ∆ Valefor
t'inquiètes ça va aller, qu'elle disait ∆ Valefor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La Roue de l'Hydre... Attention : Elle tourne!
» Mon nabaz ne veut pas aller au dodo
» recherche replique taille réelle épée SDA
» Et cette salle, elle sert à quoi ?
» Prise de la mairie de Millau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Dedale
 :: Curaçao
-
Sauter vers: