FREAKS !

Partagez|
MessageSujet: Bonsoir, je suis désenchanté x Archi Ven 9 Mar - 2:23
musique ••• Transporter un corps n’est pas très facile, même le corps inerte d’un zombie. Le mot me fait retrousser les lèvres, de la colère cachée encore dans mes traits. Je plisse les yeux et je me tourne vers toi. Tant, tant, tant de désagréments pour rien. Je soupire, resserre mes bras autour de toi, de façon presque naturelle, si ce n’est l’absence de sourire sur mon visage.

Oh, ça je peux t’assurer que ça n’a rien d’habituel pour le reste du monde. Je ne sais pas si tu dois te sentir chanceux, si tu ne seras pas aussi désappointé que moi lorsque tu constateras que tu n’es pas mort.

Et j’aurais pu, tu sais. T’arracher les yeux, après avoir récupéré mon flacon de formole que je conservais dans la poche de ma veste. Pleine de sable. Pour rien. Rien. RIEN. Ma bouche tremblote un peu et j’essaie de me calmer ce n’est pas chose aisée. J’expire. Mais quel intérêt, quel intérêt, puisque je ne suis pas celui qui ait porté le coup fatal. Je n’ai fais que profaner un corps qui n’était pas mien…

Ah. Si seulement je pouvais pleurer.

Nous arrivons enfin près de mon domicile, là encore tu es chanceux, là encore je ne sais pas si tu dois te réjouir. Parce que je ne laisse personne y pénétrer. Sauf quelques rares exceptions. Mais j’aime me dire que je l’ai choisi. Hors, toi, je ne t’ai pas choisi. Peut-être tes yeux. Mais pas toi dans ton entièreté.  

Je pousse la porte après t’avoir déplacé sur mon épaule quelques instant. Déverrouiller la porte. Entrer. Verrouiller. Te déposer délicatement sur mon canapé. Uniquement pour que tu ne te réveilles pas immédiatement. Réfléchir, maintenant.

J’enlève mon tapis, récupère une chaise pour la mettre au centre de la pièce. Je vais fouiller dans mes tiroirs, pour attraper du gros scotch… Avant d’estimer que de la corde ferait une meilleure gardienne. Je t’attache donc sur la chaise, après t’avoir asséné un autre coup sur la tempe quand j’ai cru que tu te réveillais. Mais c’était peut-être mon imagination…

Enfin. Ce n’est pas très important, pour l’heure.
avatar
Popularité : 88

HP & QUIDS
QUIDS: 400
HP:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Bonsoir, je suis désenchanté x Archi Ven 9 Mar - 3:11

et puis tout s'est cassé la gueule

I

Tout t'avais semblé si irréel. Tout. Tout aurait pu être si parfait et tout aurais pu rester ainsi. Mais cela aurait été trop facile, non ? Tout ne peux pas être si facile, si parfait...si agréable.

Non..non. Tu aurais tant aimé que cela se termine là, que tu ne te rendes même pas compte de ce qu'il venait de faire. Tu n'en avais même pas eu le temps à vrai dire. Juste le temps d'avoir un son qui commençait à s'échapper de ta bouche pour finir par y voir le noir complet.

Une éternité s'était écoulé, c'était l'impression que tu avais eu. Une éternité où tu n'avais même pas la possibilité de penser à quoi que ce soit. Ni même comprendre ce qu'il s'était passé. Et tu espérais juste que cela en reste ainsi. Que tu n'aies pas à comprendre.

Tu ne voulais pas.

Et pourtant, ta conscience revenait petit à petit, ressentant de nouveau ton corps, les bruits ambiants étant encore un peu troubles. Tu ne comprenais pas où tu étais, pourquoi tu étais là, sur cette chaise, attaché. Pourquoi il ne s'était pas juste débarrassé de toi. Il aurait pu simplement te jeter à l'eau. Rien ne se mettait en place correctement dans ta tête. Rien. Rien n'était en l'ordre et tu revoyais tout ce qu'il y avait eu avant ce grand trou noir. Tu penses comprendre.

Alors tu paniques, tu te mords les lèvres, te donne l'impression de te broyer les mains tellement tu les serrais. Et ta respiration est lourde...bruyante et terriblement douloureuse. Tu ne savais même pas si tu étais bien là où "lui" était où si finalement tu étais bien ailleurs. Tu ne savais rien, tu ne comprenais rien. Et pas un son autre que de pitoyable couinements de parvenait à sortir de ta bouche.

Ironiquement, c'était bien là, la première fois que tu sentais autant ton corps et tes émotions depuis que tu étais "mort".
Tag @Beau| notes
[user=25836,3]lory[/user]


avatar
Popularité : 21

HP & QUIDS
QUIDS: 360
HP:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Bonsoir, je suis désenchanté x Archi Dim 11 Mar - 1:46

Musique •••Je dois admettre que je commence à trouver le temps long. Et que je m'ennuie à ne plus trop savoir quoi faire de toi. Peut-être que je pourrai exciser quelques lambeaux de toi et voir si cela te ferait réagir un peu. Oh. Non. Ce serait salissant et je serai déçu si tu n’essaies même pas de faire semblant d’en souffrir un peu. Même un tout petit peu. Et j’ai tellement de frustration à faire passer.

Je crois qu’on appelle cela comme ainsi.

Je me lève du fauteuil, retire ma veste pour aller l'accrocher au porte-manteau. Elle est, de toute façon pleine de sable. J'expire, ne surtout. Pas. Y repenser. Je reviens vers le centre de la pièce, toujours incapable d’imaginer ce que je ferai dans la seconde. La minute. L'heure.

Et soudainement tu saignes, grand prince, te réveiller. J’expire. Je crois que mon appartement n’aurait pas survécu à mon impatience et que je l’aurais mille fois regretté. Plus tard. Bien plus tard.

Surprise ! Je dis, les bras grand ouvert. Oh non. Non. Non. Non. Pas la peine d’entamer tes lèvres de cette façon. Je dis, en me rapprochant de toi. Je tends la main, frotte le … sang ? Du pouce, sans craindre une seule fois que tu me mordes. Voilà. Je lève la main pour aviser la blessure sur ta tempe. J’ai peut-être frappé trop fort. Voilà ce qui arrive quand je me retrouve face à des… déconvenues.

– Tu voulais que rien ne s’arrête. Et bien…. Je crois que l’on peut dire sans crainte que ton vœu est exaucé ! Ma main se saisit de ta gorge, abruptement, le visage neutre de tout. Qu'es-tu exactement, Archibald ?

Et si tu me réponds gentiment alors je promets de ne pas chercher de cuillère pour creuser sous ta paupière.

avatar
Popularité : 88

HP & QUIDS
QUIDS: 400
HP:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Bonsoir, je suis désenchanté x Archi Dim 11 Mar - 3:11

et puis tout s'est cassé la gueule

II

Tu ne le reconnais pas. Et, à ce moment où tu l'as vu avec ses bras grand ouvert, tu n'as juste eu ce mouvement de recul, te figeant ainsi sur place alors qu'il te touchait de nouveau alors qu'il y a si peu de temps tu avais apprécié le sentir. Et tu ne comprenais pas, tu n'y arrivais pas. Tout, désormais, te paraissait terrifiant, le timbre de sa voix, sa proximité. Tout. Parce que tu savais, ce qu'il avait t'enté de faire.

Tu te crispes de plus en plus au fil de ses mouvements, de ses mots et tu as l'impression qu'il se moque de toi en clamant haut et fort que ton souhait avait été exaucé. Et tout s'arrête de nouveau alors qu'il te prend la gorge, confronté à un visage dénué de toute émotion. Et la question qu'il t'avais posée. Tu ne la craignais plus tant que ça au final. Pas maintenant, pas à cet instant. Parce que tu ne craignais plus qu'il te rejette, qu'il ai peur de toi puisqu'il était le plus effrayant dans cette pièce. Avais-tu peur de ce qu'il pouvait te faire ? Terriblement. Et si seulement tu avais encore un cœur battant, sûrement l'aurait-il senti au travers de sa main qui tenait ta gorge. « Mort. » Un premier mot hésitant, ta voix déraillant complètement à cause de l'émotion. Tu prends une lourde inspiration. « Un corps avec encore une conscience et une liberté de mouvements. » Le genre de choses que tu n'aurais pas du avoir. Que tu aurais aimé ne pas avoir.

Et tu prends ton courage, tu prends une grande inspiration, serrant tes poings entre eux, enfonçant tes doigts dans ta peau, presque certain que tu en garderai des marques au vu de la force que tu y mettais. « Pourquoi m'avoir ramené ? » Alors que tout aurait pu se terminer là bas. Toi, tu n'aurais plus jamais entendu parler de qui que ce soit, de quoi que ce soit et lui, aurait atteint ce qui semblait être son but. Tu aurais tant voulu terminer ta phrase, la compléter pour avoir de réelles précisions, ne pas rester dans le flou. Mais tu n'en avais juste pas la force et tu parvenais tout juste à réfléchir.

Tu étais tant terrifié, Archibald...
Tag @Beau| notes
[user=25836,3]lory[/user]


avatar
Popularité : 21

HP & QUIDS
QUIDS: 360
HP:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Bonsoir, je suis désenchanté x Archi Dim 11 Mar - 12:24
Affligeant cette faiblesse. Cette façon de… craindre ma présence, ou d’être tout simplement passif, comme si tout était joué d'avance. J'humecte mes lèvres. Tu ne me supplieras pas. Non, tu restes sur la chaise, tu ne te débats, pas une seule petite once d’envie sur ton visage, dans ton regard.

À quoi bon. Après tout. Tu es déjà mort. Ah. Bien. Je n'avais encore jamais croisé de non-mort. Je ne sais pas comment j’ai pu me laisser berner d'ailleurs, tu sembles tellement … Cadavérique. Tu sembles t'étonner de ta présence et je dois bien avoir que je le suis presque tout autant que toi.

– C’est ce qui arrive après un rencard particulièrement réussi. Cela se termine traditionnellement chez l’un ou l’autre.

Je dis, comme si c’était une évidence.

– Bon. La fin n’était sans doute pas à la hauteur de nos propres espérances. J'imagine que tu ne t'attendais pas tellement à ce dénouement. Et après-tout je peux presque comprendre ta déception qui n’est sans commune mesure avec la mienne. Enfin.

Je vais dans la cuisine pour chercher une cuillère, retourne dans le salon en quelques enjambées pour déposer la cuillère sur ma table. Sur laquelle je décide de m’installer.

– Vois-tu Archibald. Je ne sais pas réellement quoi faire de toi. Je suis sincère, de toute façon je n’ai rien à perdre. Ou plus rien. Te tuer n'a plus aucun intérêt. Vois-tu, j’aime que les choses se déroulent comme je l'entends. Je soupire. Oh oui. Te noyer ou te trancher la tête n’aurait rien eu de particulièrement plaisant. Et même si c’est difficile à concevoir, le rituel a autant d’importance que l’acte. Je ne torture pas, je ne suis pas même sûr que tu sois capable de ressentir de la douleur. Je précise, un peu de joie factice dans le ton. Je suis un bon imitateur. Alors. Réponds à ta propre question. Pourquoi t'ai-je donc ramené ici. Je récupère la cuillère entre mes doigts et je la tapote contre ma paume.





avatar
Popularité : 88

HP & QUIDS
QUIDS: 400
HP:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Bonsoir, je suis désenchanté x Archi Mer 14 Mar - 3:00

et puis tout s'est cassé la gueule

III

Tout lui paraissait si évident à lui. Il te répondait avec cette légèreté bien trop naturelle qui était effrayante. Toute cette mascarade, cette mise en scène qui te terrifiait. Parce que tu ne savais pas ce qui s'en suivrait. Tu le suivais du regard, silencieux, inquiet sans pour autant t'agiter, sans pour autant dépenser dans le vide cette énergie qui n'aurait servi à rien dans tous les cas. Il s'installe bien sagement. Il tient une cuillère. Pourquoi une cuillère ? Tes sourcils se froncent un instant avant que tu ne redeviennes tendu quand sa voix parvient à tes oreilles une fois de plus.

Te tuer n'a plus aucun intérêt à ses yeux. A croire qu'il semblait apprécier faire les choses proprement. Que rien n'était vraiment laissé au hasard avec lui. Étrangement, cela faisait bien plus de sens que tu ne l'aurais imaginé. Sinon pourquoi se serait-il donné tout ce mal alors qu'il aurait pu en finir rapidement ?

Il soupire, affirme autre chose qu'il ne pratique pas. Était-ce supposé te rassurer ? « Non. En effet. La douleur physique n’existe plus. » Il y en a que ça réjouit et tu le sais. Mais combien de fois cela t'avais-t'il manqué de réagir un minimum à des petites choses de la vie quotidienne ? Ah...voila que tu sonnais comme un masochiste réclamant sa dose journalière.

Pourquoi t'avait-il amené ici ? Que pouvais-tu bien en savoir ? Peut-être il y avait-il un peu de frustration dans cette histoire parce qu'au final tu étais l'incarnation même d'un de ses échecs, un coup raté. Qui aurait cru que ta "particularité" servirait ainsi un jour ? Ah. Certainement pas toi. « Parce que je risquerai de parler ? D'aller hurler en plein milieu des rues bondées qu'il ne faut pas croire aux belles paroles qu'on vous offre accompagné d'un si beau sourire et de si belles attentions. » Il y a de l'amertume qui ressort dans tes mots. Pas envers lui, non, ironiquement, c'est envers toi que tu la tournes. Parce que tu t'en veux d'avoir été aussi stupide. Alors tu poursuis. « Rassure-toi Beau. Je n'aurai ni les poumons, ni la force d'aller hurler ça. Et puis...un mort vivant n'a pas vraiment son mot à dire dans ce genre de situations, non ? »

Et n'était-ce pas monnaie courante, sur cette île, de faire toute sortes d'immondices sans que qui que ce soit ne vous en tiennes rigueur ?
Tag @Beau| notes
[user=25836,3]lory[/user]


avatar
Popularité : 21

HP & QUIDS
QUIDS: 360
HP:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Bonsoir, je suis désenchanté x Archi Dim 18 Mar - 0:33
musique ••• Je connais des monstres, j’en ai vu, des vrais et peut-être que l’on peut dire que moi aussi je le suis. Un monstre, absolument charmant que le commun des mortel fantasme régulièrement dans des lettres dérangées qui parlent de rêves de morts et d’obscénité. Tu sais, j’ai déjà lu tellement d’insanité. Mais nous avons l’avantage de pouvoir nous cacher derrière des masques de bonne qualité. Mais toi, toi qui fait parti de ceux que l’on range sous l’épaisse classification monstre, je sais déjà que tu ne la mérite pas. Tu ne la désires pas, même. Tu sembles si las, si malheureux assis, là.

Je t’observe d’un œil nouveau et je me demande déjà ce qui m’attirait tant la première fois. Peut-être était-ce vide, le malheur qui suivait tes pas. Ta dépression manifeste, ton air désenchanté, tes mots troublés quand j’esquissais un sourire. Oh. C’est vrai. Il est vrai que mes sourires sont jolis. Mes intentions aussi. Que je parle joliment. Je le dis d’un air détaché de tout, comme si c’était d’une évidence absolue.

Que je suis ennuyé. Je souffle, même ainsi je n’ai absolument aucune envie de te brutaliser. Et ce n’est pas parce que tu ne peux pas hurler à la mort. Oh. Non. C’est simplement que tu es… Si…

Décevant.

Bruitage – Raté.

Je dis avant de me lever pour aller chercher un peu de cheesecake dans mon frigo. Oh. Et un couteau. Je reviens.

Tu as l’air tellement, tellement malheureux. Pour quelle raison ?

Je demande, avant de saisir ma cuillère pour manger. Tout simplement.


avatar
Popularité : 88

HP & QUIDS
QUIDS: 400
HP:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Bonsoir, je suis désenchanté x Archi Dim 18 Mar - 2:20

et puis tout s'est cassé la gueule

IV

Tu essayes de tout reprendre chez lui,  de tout interprêter de nouveau...de te refaire une image complète du personnage que tu pensais avoir compris avant que toute cette petite mascarade ne tombe en morceau. Tu le suis des yeux, encore, mais tu ne le fixes pas droit dans ses deux orbes, non, tu observes juste ses mouvements en ayant toujours cette petite partie d'inquiétude en toi. Celle qui ne te quitte jamais vraiment.

Raté ? Tu ne voulais même pas lui retourner la question. Il ne t'en laissais même pas le temps de toute manière. Il était déjà reparti. Tu entendais une porte de frigidaire s'ouvrir, se refermer avant de le laisser réapparaître devant toi avec une part de cheesecake. Jusqu'à quel point pouvait-il être détendu ?

Et la question tombe. Pourquoi ?

Le savais-tu réellement au final ? Tu souffles, tu regardes ailleurs, ton regard se perd un peu dans le vide, comme si tu réfléchissais. Comme si tu y repensais. Tu n'étais même plus sûr qu'il puisse comprendre ton point de vue, ta peur. « J'étais supposé être mort. » Supposé, oui, tu l'es, tu as été déclaré comme tel. Mais ça n'a pas duré. « Mais pourtant je suis là. Et tu sais ce qu'à été la première chose que j'ai ressenti en ouvrant les yeux ? » Ton regard revient vers lui, tu fais une petite pause. Elle n'est pas suffisamment longue pour lui laisser le temps de répondre à ta question purement rhétorique. « J'avais faim. Mais pas cette faim qu'un simple encas pouvait guérir...non...Non. » Ah..Tu y repenses. Tu sais que tu l'as fais. Tu sais que tu as fais du mal. Mais ironiquement, tu ne sais même plus comment et ni même à qui. Tu ne prends même pas la peine de lui dire ce que tu as pu faire, tu veux passer à autre chose, tu veux sauter cette étape. Tu sais qu'il l'aura devinée avec cette évidence qui émane de lui et qu'il n'aura aucune réaction à ça. Oui...maintenant tu le sais.

« Et pour chaque...chose que je fais pour me rassasier, je vois leur vie, j'ai des souvenirs de leur vie d'antan pendant quelques temps. Que penses-tu que cela puisse faire, de voir ainsi défiler des souvenirs qui ne nous appartiennent pas, Beau ? » Ça te hante, toi, ça te pourri, ça te bouffe, te ronge jusqu'à l'os. Tu en as peur, tu as des cauchemars. Tu as peur de toi, de tes mains, du sang que tu as pu versé...que tu verseras sûrement de nouveau.

Et voila que tu t'en plains devant quelqu'un qui a tenté de faire couler le tiens.

Ridicule.

Tag @Beau| notes
[user=25836,3]lory[/user]


avatar
Popularité : 21

HP & QUIDS
QUIDS: 360
HP:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Bonsoir, je suis désenchanté x Archi
Bonsoir, je suis désenchanté x Archi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Dedale
 :: Curaçao
-
Sauter vers: