FREAKS !

Partagez|
MessageSujet: 911 what's your fynnon ⟩ alt Mar 27 Fév - 3:08
fynn & altrois

You can cry, or maybe you can die
Okay you won't die, but we know you will cry

Bien que l'avoir ingurgiter qu'une seule fois auparavant, il avait suffit de peu pour que mon corps se souvienne de cette atrocité menaçant toutes les parois qu'elle touchait en descendant dans mon système. Ce n'avait été qu'une fois et pourtant, le goût de l'alcool m'était resté en bouche plusieurs jours et m'avait pourrit la vie bien plus longtemps que ça.

Je divaguais dans les ruelles d'un quartier dont je ne pourrais ni dire ni épeler le nom. Mes sens décuplés, mon sixième inconnu au bataillon. Les enseignes lumineuses tapissaient mes yeux d'une couche de flou et mes guibolles avaient développées leur propre conscience, et mon cœur avait du mal à suivre. Elles étaient prise dans une course contre la Lune, et bien que mon cerveau savait que j'avais plus de chance de tomber dans un lac, aucun moyen de m'arrêter. Adrénaline.

Plus je la fixais, plus ce voile sur mes yeux s’épaississait, et bientôt je n'étais qu'aveugle et boitante. Seule, seule contre la Lune. Et je l'insultais et la pointais du doigt de m'avoir fuit. Personne ne fuit à Fynnon. Personne.

Il a fallu que ma tête cogne contre du bitume pour que ma conscience reprenne contrôle de mon être même et que je me rendes compte que la Lune n'était absolument pas visible cette nuit. Mon ventre grogne, ma langue glisse au fond de ma gorge et mon instinct de survit clique. « Aaaaaaaaaaa... Aaaaltyy !!! »

Violet.
Violet. Violet. Violet.
J'ai besoin de voir l'homme violet. C'était lui, ma seule solution. C'est toujours lui ma solution, mon plan A et mon plan B, jusqu'au E.

Je sonne à la porte. Du moins je penses sonner, et je penses que c'est une porte. Mais il y a une odeur trop familière pour que mon sixième sens me trompe. Mon odorat titille et ça sens le violet. Et si c'est pas Altrois ? Et si on s'est fait envahir d'hommes violet bien habillés bien coiffés ? J'ai pas d'arme ! Qu'est ce qu'on va faire ? Je sonne, frénétiquement. Et frénétiquement, je me tapes la tête contre la porte. C'est le désarroi. Je suis trop jeune pour mourir.

Trop jeune ? Mais qui suis-je ? Qui sommes nous ?

« ALTY !!!!! »

Et j'ai envie de vomir
et de mourir
de m'étaler sur le sol en gisant de mon sang
et s'il ouvre la porte, qu'est ce que je fais en premier ?
Je pisses ou je dégueule ?
Et s'il ouvre pas la porte ?!

couleur fynn
#00EFAF
xxx
avatar
Popularité : 44

HP & QUIDS
QUIDS: 375
HP:
100/100  (100/100)
LIGUE DES JUSTICIERS
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: 911 what's your fynnon ⟩ alt Mar 27 Fév - 5:46

911 what's your emergency fynnon

T'avais eu une journée de merde, les mains dans la terre, à retaper les plates-bandes dans le Mirin Square, et un soleil bien plombant dans le dos. Tu t'étais senti sale et poisseux à ton retour, si bien que tu avais pris une douche de quarante-cinq minutes — au diable la facture, pour bien t'assurer que toute la crasse s'était bel et bien écoulée avec l'eau dans le fond du bain. Au moins, tu avais la solution parfaite pour te remonter le moral. Ça aurait pu être une soirée tranquille, bien étalé dans le sofa à mater une énième série, mais si tu osais regarder un épisode sans ta colocataire, tu allais en entendre parler pendant un looooong moment. Non, ce que t'avais prévu, ça te démangeait depuis un moment et dans ta fébrilité, tu t'étais coupé l'index par accident au boulot.

Avec un soin particulier, tu avais fait tes patrons, découpant ensuite méthodiquement les tissus pour bien les disposer sur ton espace de travail. Coudre, c'est ta passion. Et puis faut dire que pour te fringuer, puisque tout ce qui se trouve sur cette île ne ressemble qu'à de vulgaires haillons, tu dois le faire toi-même. Ça t'occupe et, malgré la triste nostalgie qui y est liée, ça te rappelle un peu ta planète d'origine.

T'es tellement concentré sur ta tâche, des aiguilles entre les lèvres, que le bruit strident de la sonnerie te fait sursauter. Ça te pique la langue, donc tu cries. Tu ouvres la bouche, donc ça tombe au sol, sur le tapis. La version urbaine de chercher une aiguille dans une botte de foin, c'est merveilleux. Évitant la zone nouvellement minée, tu te précipites vers la porte pour faire cesser l'incessant tambourinement qui t'agaces grandement.

Tournant la poignée, tu tombes nez à nez avec Fynn, qui ne semble pas trop en forme. Ton irritation disparaît, laissant place à une inquiétude un peu trop paternelle pour toi — tu écrases la petite comparaison à ton père qui t'es instinctivement venu à l'esprit, l'observant de la tête aux pieds. « Qu'est-ce que tu fiches ici ? Il est tard, c'est pas une heure pour hurler comme ça, tu vas déranger les voisins, » commences-tu, grincheux, puis un peu plus doucement, « t'as vraiment pas l'air bien, allez entre. » Te déplaçant pour la laisser passer le seuil de ton appartement, l'odeur familière de l'alcool vient s'incruster dans tes narines et tu plisses le nez. « Si t'as à être malade, la salle de bain est dans le couloir, première porte à gauche. »

Reste plus qu'à espérer qu'elle ne vomisse pas ici et maintenant.
BY MITZI

avatar
Popularité : 16

HP & QUIDS
QUIDS: 395
HP:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: 911 what's your fynnon ⟩ alt Mer 28 Fév - 23:11
fynn & altrois

You can cry, or maybe you can die
Okay you won't die, but we know you will cry

« SALVATION !! »

Un regard brièvement posé sur celui d'Altrois, et je pénètre dans son antre, toujours trop belle toujours trop propre. Son odeur s'attarde dans la pièce et dans mes sens, une odeur que je pourrais identifier dans une foule, l'odeur de ses gênes. Je frottes la rougeur sur mon front et me demande encore une fois ce qu'il m'a pris de faire le marteau sur la porte ; l'alcool dans mon système me répond sous forme de gaz qui m'arrache mes mots. Mon ventre grogne. « Nope, pas malade. Tout va bien docteur ! »

Je balaye la pièce du regard. La machine à coudre est fièrement allumée au même endroit qu'à son habitude, et je l'entends me parler. Pas de nourriture à l'horizon, mes jambes me lâchent sur le sofa toujours trop douillé, et c'est là que je me rends compte.

Altrois serait pas devenu jaune ?

Mes sourcils se rejoignent et dans une outrance jamais égalée, je me tourne vers lui. « ALTY ???? » Nope, toujours violet, toujours cornu et toujours bien coiffé bien brossé qu'importe l'heure qu'il soit. Il est quelle heure ? Je mangerais bien du beurre. « Je mangerais bien du beurre. Eh, Alty ? » Blottie dans le coin du sofa, je croise les jambes et inspecte la plante de mon pied, et on aurait dit un cactus. « J'ai des choses plantées dans le pied, t'es coupable et honnêtement, je souffres. » Je lui tends mon pied et c'est là que je me rends compte.

Je ne portais pas de chaussures.

« SOS Chaussures ? J'ai plus mes chaussures. J'ai perdu mes chaussures !!! Alty on est en DANGER !!!! » Mon esprit s'agite et pense aux chaussures perdues, ou inexistantes d'ailleurs, mon cerveau est concentré à faire souffrir mon pieds et mon estomac est devenu un être à part entière, indépendant et trop agité.

Comme une envie de meurtre.

couleur fynn
#00EFAF
xxx
avatar
Popularité : 44

HP & QUIDS
QUIDS: 375
HP:
100/100  (100/100)
LIGUE DES JUSTICIERS
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: 911 what's your fynnon ⟩ alt Sam 3 Mar - 3:17

911 what's your emergency fynnon

Un soupir t'échappe et tu frottes ta tempe avec lassitude. Tu ne sais pas si tu dois être impressionné par sa capacité à passer de maladive à énergique en un claquement de doigts ou terrifié. Un peu des deux probablement. Refermant la porte, tu as juste le temps de te retourner pour la voir marcher sur le tapis et ta main couvre maintenant ton visage. Ça devait être une soirée tranquille. Devait.

Tu quittes ta pose de statue, digne de celle d'Henri Vidal, quand elle t'interpelle, haussant ensuite les sourcils au silence qui suit. Puis elle se remet à parler, de son envie de manger du beurre. Typique de Fynn. « Tristement, je suis en pénurie de beurre. » Marmonnes-tu en t'approchant d'elle pour inspecter les dégâts fait par les aiguilles. Tu attrapes sa cheville, un poil dégoûté à l'idée de toucher le pied de quelqu'un d'autre — et qui ne semble pas porter de chaussures depuis un moment qui plus est, pour retirer délicatement les épingles.  « Est-ce que tu te souviens où tu étais lorsque tu les avais ? » Une fois, la tâche terminée, tu te redresse pour déposer tes biens sur ton plan de travail. « Et puis, tu dois bien en avoir d'autres, c'est pas si grave que ça... Si ? »

T'appuyant sur la table, tu l'observes un moment avant d'inspirer, allez, ce sera ta bonne action de la journée. « Si tu veux, je peux t'aider à les chercher. » Ton index tape sur le bois alors que tu réfléchis à ce que vous pourriez faire. Refaire le chemin en sens inverse serait judicieux mais présentement... tu ne sembles pas particulièrement faire confiance aux capacités de la jeune fille. C'est là qu'une énième question te traverse l'esprit.  « Fynn. Est-ce que tu avais des chaussures à la base ? »
BY MITZI

avatar
Popularité : 16

HP & QUIDS
QUIDS: 395
HP:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: 911 what's your fynnon ⟩ alt Dim 4 Mar - 22:38
fynn & altrois

You can cry, or maybe you can die
Okay you won't die, but we know you will cry
Il n'y a jamais eu rien de tel qu'un Altrois inquiet. Un vrai petit père. La douceur de ses paroles en apaise presque mon esprit et tous mes maux. Malheureusement l'alcool dans mon système perdure et chaque souffle que je tire est une réminiscence de ce breuvage. Altrois sait s'y faire et un grand débat s'installe en moi pour savoir s'il est plus inquiet pour moi ou pour ses épingles qui d'ailleurs n'avait rien à faire dans les entrailles du tapis? Trop de doutes, si peu de temps.

Je jettes un œil à mes pieds, à la terre faufilée entre mes orteils et cette porcelaine non respectée. « En tout cas, j'ai des jolis pieds. Peut être que mes chaussures ont fuit parce que mes pieds sont trop jolis et qu'ils méritent pas d'être enfermés? Dit Alty, t'as pas l'impression que tes pieds sont vivants des fois? Ou alors que la Lune te parle? Non parce que c'est fascinant, puis c'est drôle les chaussures. Chez moi on marche sur des feui- Oh non, c'est à la télé que j'ai vu ça. Chez moi on marche pas je crois. 'Fin je sais plus. Tu sais c'était il y a pas longtemps mais je m'ennuie tellement que baaah. Eh, Alty, si on retrouve mes chaussures je pourrais te marcher sur le dos? Ca doit être vachement cool quand m- » Mes mots se coincent au fond de ma gorge, presque retenus par un flux de mes entrailles. (De toute façon, tu parlais trop Fynnon.)

et c'est là.

Il y a un court blanc dans ma conscience, comme si on y avait mit pause. Quand mon cerveau reprend, il y a une mare multicolore multitexture à mes pieds - mon petit déjeuner d'il y a quatre jours, la branche que j'ai mangé hier soir et le paquet d'ongles que j'avais regretté ce midi, tout ça baignant dans les abysses de mon estomac et dans ce cocktail rougeâtre de plus tôt.

Je ne sais pas trop, mais mon pied a pour réflexe de s'avancer, juste pour voir ce que ça fait, de marcher dans son propre estomac.

« Oh... »

L'odeur remonte.

« Hehe... »

Et Altrois est toujours là.
Je souris bêtement, sincèrement peut-être, alors que mon regarde vacille entre son teint violet et la teinte du tapis, qui étais (précédemment) d'un blanc à m'en brûler la rétine. Bien fait. Repose en paix.

« Haha... »

C'est encore amer en bouche, et le silence me tue encore plus que si ces deux cornes se retrouvaient malencontreusement dans mon estomac.

Bref, j'aime beaucoup Altrois
et j'aime beaucoup la vie
mais je viens de vomir sur son tapis.
Ceci est mon testament.

couleur fynn
#00EFAF
xxx



judge me, I will understand

i'm ugly, only half a man. It's your country, and I'm contraband. Love me and I'll leave your land. How can I please you, when I can't please myself? I've given up on what you call living, I have not yet forgiven myself.
avatar
Popularité : 44

HP & QUIDS
QUIDS: 375
HP:
100/100  (100/100)
LIGUE DES JUSTICIERS
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: 911 what's your fynnon ⟩ alt Lun 5 Mar - 0:04

911 what's your emergency fynnon

Tu tentes de suivre, vraiment. Pour une fois, tu fais un effort pour l'écouter parler, mais ses lèvres bougent trop vite et t'as du mal à comprendre. Marcher sur des feui-, ton dos ? Le lien doit sûrement t'échapper. « Je ne suis pas sûr d'avoir compris où tu voulais en ven- » entames-tu avant de t'arrêter complètement quand tu remarques le changement d'expression de son visage.

Oh.
Non.

Tes yeux s'écarquillent et tu ouvres la bouche pour lui rappeler où se trouve la salle de bain. Seulement, avant même d'avoir la chance de dire quoi que ce soit, tu as la chance d'observer en haute définition les précédents repas de Fynn tomber sur ton tapis d'une blancheur immaculée.

Ton cerveau se déconnecte de lui-même et vu de l'extérieur, l'air choqué que tu arbores te donne un air comique. Un peu à la manière d'un ordinateur qui vient de geler sur une page et qu'on a envie de secouer pour le faire fonctionner de nouveau. Puis ça redémarre doucement, les muscles de ton visage se contractent, transformant ta stupeur en fureur.  « Je t'ai dis qu-, que si tu étais malade... » Inspire, expire. Zen. C'est pas grave. Tu fermes les yeux, tes lippes tellement pressées l'une contre l'autre qu'elles en deviennent plus claires que le reste de ta peau. « Ne bouge pas. » S'il te plaît.

Tu files à la cuisine pour récupérer un chiffon, des gants et du bicarbonate de soude. Altrois, la parfaite femme au foyer. T'en rigolerais presque si tu n'étais pas aussi répugné par la situation. Une fois de retour au salon, tu t'accroupis pour te mettre à la tâche sans adresser un regard à la jeune fille perchée sur le divan. Tu sais que tu ne devrais pas lui faire la cold shoulder comme ça, qu'elle est malade et que ce n'est pas si grave que ça au fond.

Après une exhalation découragée, tu relèves légèrement la tête pour l'examiner. « Est-ce que ça va mieux ? Veux-tu un verre d'eau ? » Ta colère est retombée, aussi rapidement qu'elle s'est manifestée, te laissant maintenant tracassé par son état et fatigué par ta journée.
BY MITZI

avatar
Popularité : 16

HP & QUIDS
QUIDS: 395
HP:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: 911 what's your fynnon ⟩ alt Lun 5 Mar - 0:48
fynn & altrois

You can cry, or maybe you can die
Okay you won't die, but we know you will cry
Débarquer chez quelqu'un dans la nuit pour venir vomir sur son tapis. Fynnon style.

Plus je vois les dégâts, plus la honte me monte au visage. C'est humiliant et je me sens vulnérable, l'estomac vidé de tous ses péchés. Altrois pourrait me jeter là tout de suite, et je pourrais ne plus jamais le revoir – connaissant la drama queen qu'il est. A ma plus grande surprise, sa réception de la situation se fait calmement, et ça m'inquiète presque. Je restes immobile, page blanche, et j'entends ses pieds s'attarder un peu partout. Les placards claquent et l'atmosphère pèse sur mes épaules, sur ma tête abaissée. Il revient et s’attelle à l'ouvrage.

Le silence me tue toujours plus et j'en aurais presque préféré qu'il me jette tous les sorts du monde, ça m'aurait au moins évité de trop penser et de me perdre dans cet avalanche émotionnelle. Son regard me surprend, et il est intact, presque juste plus inquiet qu'il y a quelques instants, à l'épisode des chaussures. Je ne mérites pas Altrois.

Je hausse la tête, deux fois. « Désolée, Alty. » Dans un murmure, mes mots remontent à la surface de mes lèvres et ma gorge se noue, toujours brûlante. « Désolée. » Si j'avais pu fuir, j'aurais fuit. Mais entre mes pieds gorgés de dégueulasserie et l'incertitude que le monde ne soit plus un manège en me levant, je garde mon postérieur au fond du sofa. « J'aurais pas dû boire, mais c'est drôle ce truc... » Mes yeux me brûlent et quelques battements de cils et des signaux d'alertes à mon cerveau, les larmes affluent sur mon visage et tombent sur mes mains.

Oh, Fynnon, faible créature, victime d'un flux de pensées trop lourd pour un courant émotionnel trop faible. Elle sèche ses joues de ses doux poignets et attrape l'un des coussins pour s'y morfondre.

« De toute façon il était moche ton tapis... » Oh, Fynnon, si tu pouvais garder ta sale bouche close des fois. Tout le temps, peut-être. Ca t'éviterait d'avoir à signer ton testament à chaque fin de post.

couleur fynn
#00EFAF
xxx



judge me, I will understand

i'm ugly, only half a man. It's your country, and I'm contraband. Love me and I'll leave your land. How can I please you, when I can't please myself? I've given up on what you call living, I have not yet forgiven myself.
avatar
Popularité : 44

HP & QUIDS
QUIDS: 375
HP:
100/100  (100/100)
LIGUE DES JUSTICIERS
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: 911 what's your fynnon ⟩ alt Mer 7 Mar - 5:25

911 what's your emergency fynnon

Tu n'as jamais vraiment été doué au niveau des relations interpersonnelles, malgré tous les airs que tu te donnes. La voir ainsi, recroquevillée dans le divan en murmurant ses excuses d'une toute petite voix, ça te fendille le coeur. Ton inquiétude se mue en panique dès que tu remarques ses yeux brillants, alors que les larmes roulent maintenant sur ses joues pour tomber entre ses doigts.

« Oh Fynn... » Tu retires rapidement tes gants, tournant sur toi-même pour lui faire face. « Ce n'est pas grave. Ce sont des choses qui arrivent. J'ai probablement fait pire quand j'étais jeune. Actuellement, j'ai fait pire. Je m'en souviens comme si c'était hier. » Un rire léger, un poil nerveux, t'échappe. « J'avais un peu trop bu, le soir d'une fête très importante en l'honneur des divinités de la planète où j'ai accompagné le prince et sa suite. Sans entrer dans les détails, j'ai presque causé un incident diplomatique et on m'a enfermé dans l'une des chambres, le temps que je décuve. Alors franchement... » Tu étires doucement le bras pour poser ta main sur sa joue, séchant une petite perle cristalline. « Gerber sur mon horrible tapis, ce n'est pas grave. »

Ramenant ta paume près de toi, tu t'appuies sur le sofa pour te redresser, attrapant au passage ce que tu avais précédemment apporté pour nettoyer le dégât. « Si tu as soif, faim ou si tu as envie de prendre une douche, n'hésite pas à me faire signe. » Tu lui ébouriffes les cheveux avant de retourner à la cuisine pour déposer ton fardeau sur le comptoir.

Quand tu apparais de nouveau dans la pièce principale, c'est avec une guenille mouillée entre les doigts. Tu lui tends celle-ci au moment où tu prends place sur le canapé, lui indiquant d'un signe de tête ses pieds qui en ont bien besoin. « Vu ton état, je te propose de dormir ici ? Cocheta n'est pas là et tu peux utiliser son lit. Enfin, à condition de ne pas vomir dessus, je ne crois pas qu'elle apprécierait. » Tu cales ton menton au creux de ta main, attrapant la télécommande pour allumer le téléviseur.  « Une préférence en particulier ? Sauf si tu es trop fatiguée ? »
BY MITZI

avatar
Popularité : 16

HP & QUIDS
QUIDS: 395
HP:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: 911 what's your fynnon ⟩ alt Lun 12 Mar - 19:40
fynn & altrois

Where I'm born is where I'll die
Where I live is where I cry
Alors qu'Altrois me raconte son propre vécu, je suis tordue entre en rire et retenir le peu de liquides qui reste au fond de mon estomac. Le petit éclat sur son visage me rassure, comme une certitude que je ne me ferai pas égorger dans mon sommeil. Chacun de ses gestes me réchauffe un peu plus le cœur, mélangé au miel de sa voix et il est comme un remède immédiat à ma bêtise et mes remords.

Je reprends doucement mes esprits et je n'aurais jamais été aussi chamboulée que ça. J'attrape son aide et m'essuie vigoureusement les pieds battus et il me faut un instant pour me rendre compte que je n'avais toujours pas de chaussures. Je zone pendant un moment. J'aurais put ouvrir une affaire criminelle pour ça, j'aurais put trancher la nuit et retourner Dedale pour retrouver ces damnées de chaussures, mais la proposition d'Altrois m'est trop envoûtante.

Le nom de Cocheta m'écorche un sourire, j'en sautillerais presque. « Si elle le découvre je dirais que c'est ta faute. Et si c'est de ta faute c'est pas de la mienne. DONC... tu te ferra manger en premier. Sinon je peux dormir avec toi. » Il y a toujours cette question qui revient, et peut importe la réponse, il y aura toujours une Fynnon quelque part dans la chambre d'Altrois.

Je fixe la télé d'un regard vide, les secondes passent, et je vrille vers Alty. Un léger sourire s'esquisse sur mon visage et j'attrapes la télécommande, la pointant juste sous ses yeux. « Chaîne... Altrois. » Le téléviseur s’éteint et le silence nous reprend. Il y a comme un poids dans la pièce pendant que mes mots se mélangent juste sous ma langue, cherchant les bonnes paroles. Mon bras se relâche et s'enroule autour de mes genoux dans lesquels j'avais reposé ma tête. « J'en connais trop peu sur toi. » Et ces mots, d'une voix sereine, sonneraient presque étranges venant de moi.

Je me surprends à ne plus penser, à juste le regarder, à me demander de quelle pierre vient la teinte de sa peau, de quoi sont faites ses cornes et leur valeur sur le marché. « Elle te manque ta planète ? »

couleur fynn
#00EFAF
xxx



judge me, I will understand

i'm ugly, only half a man. It's your country, and I'm contraband. Love me and I'll leave your land. How can I please you, when I can't please myself? I've given up on what you call living, I have not yet forgiven myself.
avatar
Popularité : 44

HP & QUIDS
QUIDS: 375
HP:
100/100  (100/100)
LIGUE DES JUSTICIERS
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: 911 what's your fynnon ⟩ alt Dim 18 Mar - 6:45

911 what's your emergency fynnon

Un rire léger t'échappe, infiniment plus serein, lorsqu'elle te fait part de son plan pour te remettre la faute dessus. Tu n'as aucun doute que ta colocataire te prendrait la tête, mais pas autant que toi tu le ferais. Si Fynn venait à être de nouveau malade, alors qu'elle est sous ta supervision, tu t'en voudrais terriblement. « Ah, vraiment ? C'est sur mes possessions et moi que tu préfères vomir, je note. »

Tu allais reporter son attention sur l'écran, mais la télécommande t'es prestement subtilisée. Par surprise, tes yeux cherchent les siens, s'arrêtant brièvement sur ce qu'elle a entre les doigts. Ses mots te laissent encore plus perplexe et le silence qui suit n'aide en rien ta situation. Ce n'est qu'au moment où elle éclaircit ses propos que tu vois où elle veut en venir. Un sourire fleurit doucement sur tes lèvres pendant que tu t'installes un peu plus confortablement, étirant une jambe pour coincer l'autre sous toi. « Elle me manque oui. » Tu marques une pause, le temps de te remémorer ce que tu as laissé derrière toi. « Elle ressemblait un peu à celle-ci, si ce n'est que tout était plus... violet. Et plus jolie, selon mon avis totalement impartial. »

Ta ville natale te manque, avec ses grandes tours d'ivoire et la végétation qui s'entremêlait aux bâtiments. Cependant, c'est principalement l'absence d'un de tes semblables qui te pèse le plus. Une fois sur Terre, vous vous êtes tous éparpillés à travers le monde et, jusqu'à présent, tu n'as jamais croisé l'un d'entre eux. Chassant rapidement ces pensées, conscient du mutisme dans lequel tu t'étais enfermé l'espace de quelques instants, tu lui adresses un sourire contrit. « Pardon, je me suis perdu dans mes souvenirs. » Tu appuies ta tête sur le dossier du divan avant de poursuivre. « Et toi, c'était comment ? » Au cours de ta vie, tu avais visité bien des planètes et peu importe le nombre de voyages, ton émerveillement était toujours au rendez-vous. Tous ces différents peuples, avec une culture qui leur est propre... Ça faisait longtemps que tu n'avais pas eu la chance d'en discuter avec quelqu'un qui pouvait comprendre ta situation.
BY MITZI

avatar
Popularité : 16

HP & QUIDS
QUIDS: 395
HP:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: 911 what's your fynnon ⟩ alt Lun 19 Mar - 2:12
fynn & altrois

Where I'm born is where I'll die
Where I live is where I cry
Un visage qui parait avoir tant vécu, les traits d'une autre ère. Et il n'y a que ça dans nos yeux d'aliens, il n'y a que les reflets d'une autre vie, des mirages de paysages lointains que les Humains ne penseraient même pas découvrir. Il y a tant dans cet univers, et nous nous retrouvons comme des pauvres bêtes, écrasés sous les murs d'un peuple qui ferait tout pour nous voir brûler. Et dans les yeux d'Altrois, j'arrive presque à voir les paysages qu'il me décrit et et je le vois se noyer doucement dans ses pensées. Alors je le laisses méditer et me berce dans ma propre nostalgie.

Mes bras se serrent autour de mes genoux et mon regard glisse quelque part, partout sauf sur celui d'Alty. « C'était beau, et trop calme. Une toute petite planète pour un très petit peuple. Aujourd'hui, le futur de notre race est probablement entre les mains de quelques uns d'entre nous seulement... mais je me demandes s'il y a même un but à une progéniture. » Progéniture? J'avais entendu ce mot en arrivant sur Terre, mais il avait été jeté dans un contexte bien plus agressif, comme une menace.

Un coup cogne à l'intérieur de ma tête. J'étais trop absorbée dans mes pensées pour que ça soit l'alcool ou les larmes qui remontent. Tellement absorbée que mon esprit en était devenu complètement lucide. J'avais ouvert des portes et j'étais prête à partir, à nous laisser prendre la place. « Nous... » Et ma tête persiste à se mutiler, comme trop étroite pour ce qui s'y baladait. Fynnon, porte battante, s’enfouit dans ses genoux  et tente de lutter dans cette guerre qu'elle a déclarée . Elle était toujours la plus faible, et pourtant, même nos mains sur la poignée, le goût du jour paraissait encore amer. Derrière cette porte, une autre. Et l'azur de Fynnon perçait encore une fois trop fort pour nous.

Je relève la tête brusquement, confuse, mais mes yeux se posent sur Altrois et je me souviens alors d'où je suis, qui je suis et ce que je disais. Et les réminiscences affluent, ce visage toujours dans mon esprit. « Mais je suis contente d'être arrivée ici. On avait que deux saisons et trois couleurs. Les verts des plaines, les rouges des crépuscules, les bleus du ciel. Sur Terre, j'ai put découvrir le jaune des... bananes ? Et le rose des fleurs, le gris comme les rues de Dédale et le violet... » et je tentes de garder mes yeux sur ceux d'Alty mais mes paupières sont lourdes et le salon devient de plus en plus sombre. « le violet, comme toi... » Ses jambes commencent à tanguer, et la balance de son corps la fait naturellement s'écrouler sur Altrois. « Le premier violet... que j'ai vu. »

couleur fynn
#00EFAF
xxx



judge me, I will understand

i'm ugly, only half a man. It's your country, and I'm contraband. Love me and I'll leave your land. How can I please you, when I can't please myself? I've given up on what you call living, I have not yet forgiven myself.
avatar
Popularité : 44

HP & QUIDS
QUIDS: 375
HP:
100/100  (100/100)
LIGUE DES JUSTICIERS
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: 911 what's your fynnon ⟩ alt
911 what's your fynnon ⟩ alt
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Dedale
 :: Curaçao
-
Sauter vers: