FREAKS !

Partagez|
MessageSujet: what doesn't kill me makes me want to die (ripley) Jeu 1 Mar - 21:55



Fin de journée, fin des embrouilles et des galères ; Arsonist rentré chez lui depuis bail - une routine qui s’installe comme la rouille au quatre coin de l’évier dans lequel il entasse objets insolites. Mais plutôt crever que faire le ménage alors il rêvasse à ses prochaines actions illicites ; en attendant l’orage à la fenêtre, regard perdu sur l’horizon.
Mais le retour à la réalité ne se fait pas attendre lorsqu’il entend frapper à sa porte comme si l’orage était arrivé - une vraie tempête de l’autre côté. En sursaut, il se relève par réflexe et il n’ose pas s’avancer plus pour ouvrir, perplexe. Car Arsonist n’est pas ce cher voisin normal ou du moins assez aimable pour ouvrir à l’inconnu avec un faux sourire ; non loin de là. il se méfie, jette un oeil à ses verrous ; rassuré, il réfléchit. Qui peut vouloir le voir à par les psychopathes qui courent les rues ?
Il ne pense à rien d’autre qu’aux potentiels ennuis qu’il pourrait avoir
aux probables prétextes de clients et autres connaissances malsaines pouvant venir jusqu’à sa porte à cette heure ci.
C’est forcément un de ces psychopathes acidifiés ;
qui le fait se précipiter vers ses armes éparpillées aux quatre coins de la pièce, quelles armes ? il ne sait rien. Il a vite fait de ranger tout ce qui fait suspect chez lui.

Et les bruits éclatent de plus belle à sa porte ; il ne compte pas lâcher l’affaire. Face à ce genre de réaction, Arsonist en a une première : l’envie de crier DÉGAGE VA TE FAIRE ENCULER à celui qui ose le déranger mais il se contentera de répondre comme s’il parlait à un de ces témoins de Jéhovah : Je suis pas intéressé le dos collé à la porte d’entré, poing serré merci de dégager. cordialement.
Et il reste là jusqu’à avoir la confirmation d’un départ de l’occupant.
Si il le pouvait, il aurait déjà regardé à travers le trou de sa porte qui ose venir le voir ; mais pas de chance - il a verrouillé cette feinte également.


hrp:
 


avatar
Popularité : 9

HP & QUIDS
QUIDS: 220
HP:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: what doesn't kill me makes me want to die (ripley) Dim 4 Mar - 21:55

what doesn't kill me makes me want to die
(ft. arsonist)

Arrivé devant le bâtiment dans lequel habitait son ami au cache-oeil, Ripley prit enfin une pause pour respirer. Il était essoufflé, ses poumons étaient comme vides et tout son corps le faisait souffrir. Il retroussa sa manche gauche une dernière fois.

« Merde. »

La vue de sa peau se putréfiant progressivement n'était pas une chose agréable. Ripley ne pouvait même pas résoudre ce problème avec des pilules : il n'en avait plus. C'était la principale raison qui l'avait fait courir jusqu'au studio d'Arsonist en plus de vouloir juste le faire chier. Il reprenait peu à peu sa respiration tandis qu'il montait les escaliers. Chaque seconde le rapprochait de plus en plus d'une de ses plus grandes peurs : pourrir et perdre la raison et, ainsi, dévoiler à son insu sa nature de mort-vivant. Evidemment, il n'avait pas cette peur auprès des vampires qui pouvaient simplement sentir son sang ou auprès des autres zombies avec qui le fait de parler de bouffer des cervelles ou de décomposition était normal. Cependant, il souhaitait garder sa situation secrète aux yeux de ses proches ni vampires ni rôdeurs, sûrement par peur de se faire rejeter - bien que cela n'avait pas grand sens ; les monstres étaient chose courante à Dédale.

Une fois à l'étage du studio de son ami, Ripley se demandait ce qu'il devait faire. Toquer à sa porte ? Hurler devant sa porte ? Rentrer par effraction chez l'un de ses voisins, sortir par la fenêtre et accéder à l'une des fenêtres du studio d'Arso afin d'y pénétrer façon Hitman ? Il ne savait pas quoi faire. Tout ce qu'il savait, c'est qu'il n'avait pas de temps à perdre. Il se mit alors à courir en direction de la porte de son ami, épaule en avant. Boum. Aucune réponse. Il remit son épaule en place. Se disant qu'il n'avait peut-être pas entendu, il se mit à frapper à la porte de toutes ses forces pour se faire entendre et pour faire comprendre à Arsonist qu'il était là. Boum. Boum. Boum. Boum. ... Je ne suis pas intéressé, merci de dégager.

Sur le coup, il n'avait pas compris. Ne pouvait-il pas voir à travers l'un des trous de la porte qu'il s'agissait de Ripley ? Était-il trop petit ou trop grand pour voir à travers de ces trous ? Il soupira et écrasa son visage contre sa main, se rendant compte qu'il aurait pu juste hurler son nom depuis le début et que cela aurait été plus rapide - et qu'il aurait ainsi pu éviter de se déboîter l'épaule.

« C'est Ripley... J'ai besoin d'aide... »

Son regard se posa une nouvelle fois sur son bras gauche. Devait-il préciser à son ami qu'il lui manquait des pilules d'anti-décomposition et ainsi lui révéler son état de mort-vivant ou devait-il rester vague en prenant le risque que son ami ne l'aide pas à chercher le bon produit ? Peut-être pouvait-il faire un entre-deux et seulement lui parler de pilules ? Ripley savait très bien à quoi elles ressemblaient et il pourrait les reconnaître s'ils tombaient sur un dealer en possédant.

« Je n'ai plus de pilules... J'en ai vraiment besoin, Arso... S'te plaît mec, aide-moi à en trouver... »

Ripley savait qu'il était pathétique et qu'il sonnait comme un drogué en manque, prêt à tout pour avoir sa dose jusqu'à mettre de côté sa dignité et sa fierté. Il cacha la parcelle de peau putréfiée de son bras gauche en rabattant sa manche et il prit une grande inspiration en reculant d'un pas, espérant que la porte s'ouvre.



altrois <3
avatar
Popularité : 45

HP & QUIDS
QUIDS: 121
HP:
100/100  (100/100)
LIGUE DES VILLAINS
Voir le profil de l'utilisateur
what doesn't kill me makes me want to die (ripley)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» (Joute) Stark Kill chevaliers Top 32 CF
» [Video] Belcher Recross the Path Turn1 Kill
» One Turn => One Kill [OT/OK]
» Kill Team
» Kill Team

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Dedale
 :: Daïkiri
-
Sauter vers: