FREAKS !

Partagez|
MessageSujet: burn out ⟩ tonton Dim 25 Mar - 3:19
?? & tonton

We were on fire
I slashed your tires
It's like we burned so bright, we burned out

Tout aurait put être si différent.

Si ça n'avait pas été pour cette planète.

Si ça n'avait pas été pour notre survie.

Si ça n'avait pas été pour elle.

Et les Hommes nous ont appris l'existence de la solitude, du 'Je', 'J'ai', 'Moi', 'Mon'... Et nous avons appris à nous différencier, à nous enfermer, derrière ce seul visage. Nous, n'existe plus.



Devant les reflets d'une vitre quelconque, nous nous assurons qu'il n'y a plus aucune trace de ses yeux pétillants, son sourire est tombé et nos cheveux miroitent le ciel nocturne. Porcelaine drapée de blanc.



Comme un nouveau né dans le corps d'un adulte. Comme une horloge redessinant son mouvement après plusieurs décennies.

we are
#304583
xxx



judge me, I will understand

i'm ugly, only half a man. It's your country, and I'm contraband. Love me and I'll leave your land. How can I please you, when I can't please myself? I've given up on what you call living, I have not yet forgiven myself.
avatar
Popularité : 44

HP & QUIDS
QUIDS: 375
HP:
100/100  (100/100)
LIGUE DES JUSTICIERS
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: burn out ⟩ tonton Mer 28 Mar - 3:43

Burn out

Il se fait tard. Dehors, la nuit s’est installée depuis longtemps. Tonton ne s’en rend pas vraiment compte. Le bar est sombre, presque sans fenêtre, on y voit pas le temps passer. De toute manière, que ce soit à l’intérieur ou dehors, Tonton aurait du mal à deviner l’heure; Chinatown est toujours si lumineux, si éclairé, il a parfois l’impression que le jour ne s’y couche jamais.
Mais ça, Tonton s’en fout un peu. Il n’est pas pressé de rentrer. Il déprime un peu, dans son appartement vide. Il adopterait bien un chat ou un chien pour lui tenir compagnie, mais il peut jamais se retenir de les bouffer. Alors des fois, la solitude lui pèse. Ce soir, c’est le cas. Et poussé par Anthony un vieux réflexe, il s’en est allé chercher un peu de chaleur humaine dans un bar. Certaines habitudes ne meurent pas.

Il n’y a pas grand-monde, ce soir. Ce bar est peut-être un peu trop sombre comparé aux autres, plus flamboyants, plus dignes de leur quartier. C’est pas très grave. Tonton est accoudé au comptoir, un petit cocktail à la main. Il discutait avec le barman, quelques instants auparavant. Ce dernier n’est pas très bavard. Il est plutôt du genre à écouter. Comme Tonton. Alors très vite, ils n’avaient plus rien à se dire. Ce n’est pas grave. Tonton reste silencieux. Il fait tourner son verre entre ses doigts. Il attend que sa petite déprime passe et il retournera ensuite chez lui.



Le temps passe.


Tonton cause en #a73c3c
avatar
Popularité : 16

HP & QUIDS
QUIDS: 220
HP:
100/100  (100/100)
FREE PEACE PARTY
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: burn out ⟩ tonton Lun 2 Avr - 2:56
?? & tonton

We were on fire
I slashed your tires
It's like we burned so bright, we burned out

Le nom de Fynnon retentit entre les murs, et il est amer, murmuré sur nos lippes.



« Tout... tout va bien... probablement. »



Nous étions, et nous devions rester. Et Fynnon nous a brisé sans scrupules. Si ça n'avait pas été pour cette perle d'espoir, cette persistance si faible mais comme un caillou dans l'encadrement d'une porte, notre existence se serait évaporée, quelque part dans l'ombre euphorique de Fynnon.



Un regard désolé se pose sur celui de Tonton. « E-et vous... vous allez bien ? »

we are
#4958B5
xxx



judge me, I will understand

i'm ugly, only half a man. It's your country, and I'm contraband. Love me and I'll leave your land. How can I please you, when I can't please myself? I've given up on what you call living, I have not yet forgiven myself.
avatar
Popularité : 44

HP & QUIDS
QUIDS: 375
HP:
100/100  (100/100)
LIGUE DES JUSTICIERS
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: burn out ⟩ tonton Mar 3 Avr - 1:21

Burn out

Un petit temps passe avant que le plus jeune ne réponde. Les yeux sont fuyants. Tonton ignore s’il s’adresse à un ami ou à un inconnu. Une petite voix brise le silence. Tout va bien. Probablement. C’est que tout ne va pas si bien, finalement. Mais Tonton ne dit rien. Il écoute. Comme il le fait toujours.



Tonton fait tourner son petit verre de cocktail entre ses doigts avant d’en prendre une gorgée. Ses yeux fatigués se perdent un instant dans le liquide doré de sa boisson, avant qu’une voix le ramène à la réalité.

« Oui, merci, je vais bien. » Il hésite un instant, avant d’opter pour l’honnêteté. « Une petite déprime passagère, rien de plus. »



Tonton cause en #a73c3c
avatar
Popularité : 16

HP & QUIDS
QUIDS: 220
HP:
100/100  (100/100)
FREE PEACE PARTY
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: burn out ⟩ tonton Mer 11 Avr - 2:01
?? & tonton

We were on fire
I slashed your tires
It's like we burned so bright, we burned out

À force de penser à vos problèmes, il n'y a plus que ça qui compte. Vous pensez être tomber au plus bas, pourtant vous êtes encore là, bien vivant, et ça devrait être un soulagement de pouvoir sentir le vent caresser votre peau, ou votre estomac se nouer lorsque vous ne savez pas où aller. Mais vous les transformez en agonie, chacun de ces souffles que vous prenez au grand air, chaque pas qui vous rapproche d'une découverte. Vous les vouliez tant, mais le simple fait de les vouloir sonne faux. Et chacun de ces petits détail vous répugne de ce corps et de ces esprits semi-entremêlés.



Isolation et solitude ?
Nous ne savons pas non plus.
Fynnon pourrait sûrement y répondre.
« Fynnon ont brisé une loi, une civilisation. Et nous vivons dans ce pêché. »



Chacune de ses paroles rend Tonton un peu plus étrange, un étrange intéressant. Celui qui réveille notre esprit créatif et nous fait imaginer tout plein de scénarios sur le pourquoi du comment Tonton. Notre regard valse sur le bout de ses doigts rugueux, ses mains peut-être deux fois et demi les notre, son verre à moitié vide, les traits de son visage comme des coups de couteau sur un canvas. Une pensée fugace nous rappelle que derrière son sourire si chaleureux, se cachent des dents qui creusent la chair morte.

« Tonton, d'où venez vous ? »

jsuis désolée pour les réponses tardiiiives



judge me, I will understand

i'm ugly, only half a man. It's your country, and I'm contraband. Love me and I'll leave your land. How can I please you, when I can't please myself? I've given up on what you call living, I have not yet forgiven myself.
avatar
Popularité : 44

HP & QUIDS
QUIDS: 375
HP:
100/100  (100/100)
LIGUE DES JUSTICIERS
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: burn out ⟩ tonton Jeu 12 Avr - 0:53

Burn out



« Fynnon a décidé de faire bande à part, hein. »

C’est une remarque que Tonton adresse plus à lui-même qu’à son interlocuteur. Un moyen, pour lui, de faire le point sur la situation, qu’il connaît mais ne comprend que très mal.

Tonton reprend une gorgée et essaye de fournir une meilleure explication.

« J’pense que vous pouvez un peu comprendre ce que c’est. C’est ce que vous êtes un peu en train de vivre. C’est un peu comme… parler dans le vide. J’sais pas si c’est clair. »

Probablement pas. Tonton n’est pas doué pour faire la causette. Son cerveau pourrissant avale ses pensées et les recrache toutes tordues. Il termine son cocktail d’un coup en espérant que, contrairement à ce qu’on lui a toujours appris, l’alcool l’aidera à s’éclaircir l’esprit. Il fait un signe au barman pour que celui-ci remplisse son verre à nouveau, tout en réfléchissant à ce qu’il doit dire.
Mais déjà, une autre question. D’où vient-il ? Difficile à dire. Anthony vient d’une petite ville paumée. Mais Anthony n’est pas Tonton.

« D’où je viens ? D’un caniveau. J’vous avais pas raconté ? »

Il la raconte tellement, son histoire de « renaissance », qu’il a perdu le fil des personnes qui l’ont déjà entendue.

HRP:
 


Tonton cause en #a73c3c
avatar
Popularité : 16

HP & QUIDS
QUIDS: 220
HP:
100/100  (100/100)
FREE PEACE PARTY
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: burn out ⟩ tonton Ven 20 Avr - 3:46
?? & tonton

We were on fire
I slashed your tires
It's like we burned so bright, we burned out

Au beau milieu d'une phrase, nous nous rendons compte que le pronom que Tonton utilise ne paraît plus si étrange. Tonton lui-même, peut-être, ne paraît plus si étrange. Comme un vieil ami que nous avons l'habitude de rencontrer tous les deux jours, quelqu'un qui connaît tout de nous et qui pourrait nous décortiquer jusqu'à la moelle. Pourtant, il se passe des éternités entre nos rencontres. La prochaine est toujours incertaine, peut-être demain, peut-être dans trois semaine, peut-être plus jamais ou peut-être toujours.

C'est l'empathie qui perle derrière nos yeux et adoucit le moment. Chaque seconde qui passe nous intrigue un peu plus sur l'histoire de Tonton, et nous aimerions que ça dure des jours et qu'il s'étale sur les plus petits détails pour nous faire oublier l'horloge qui tourne dans le vide.

Noyé dans ses mots, nos yeux suivaient inconsciemment le liquide dans son verre ; à moitié plein, puis vide, et de nouveau remplit. « Un... caniveau ? » La définition nous échappe, mais l'accent mit sur le mot nous laisse perplexe, tendus même. « Il y a si peu que nous savons sur vous. Surprenez nous. Ou alors devrions-nous fuir ? » Entre détresse et entrain, c'est comme un ricanement qui nous échappe.

Face à nous, le visage masculin de la mort, pourtant plus vivant que nous.

Dans un monde parallèle, dans le même bar, Tonton et moi, Humains jusqu'au bout des doigts et vivants notre seule vie.

Même les divinités se jouant de nous n'arrivent pas à décider lequel de ces épisodes est le plus médiocre.

Comme si nos intrigues respectives émanaient de nous en ondes pessimiste et lugubre, le silence perce l'atmosphère de la pièce, et nous pourrions presque en entendre la peau de Tonton se détacher de leur tissu.

tout me va tkt <3 on a un bon rythme hehe



judge me, I will understand

i'm ugly, only half a man. It's your country, and I'm contraband. Love me and I'll leave your land. How can I please you, when I can't please myself? I've given up on what you call living, I have not yet forgiven myself.
avatar
Popularité : 44

HP & QUIDS
QUIDS: 375
HP:
100/100  (100/100)
LIGUE DES JUSTICIERS
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: burn out ⟩ tonton Jeu 26 Avr - 1:02

Burn out

Son ami se sent plus à l’aise. Du moins, c’est l’impression que Tonton en a. Il y a quelque chose dans son regard d’amical et familier. Tonton aime se dire qu’il ne discute plus avec un inconnu.

Apparemment, il ne lui a pas raconté son histoire. Son ami lui demande s’il doit fuir. Tonton ne peut s’empêcher de rire devant cette remarque.

« Nan nan, pas la peine de fuir, j’vais rien vous faire. »

Tonton se frotte le menton, l’air distrait, le regard perdu dans le passé, mais un sourire aux lèvres à l’évocation de ce souvenir.

« C’t’une histoire assez drôle, j’trouve. Ça s’est passé y’a quelques années. À l’époque, Anthony… enfin, moi quoi, j’étais un vrai merdeux. Il… Enfin je, j’avais un don pour m’attirer les problèmes. »

Il soupire, toujours souriant.

« Comme vous l’comprenez, j’pense, c’est derrière moi tout ça. Anthony est mort. Pas étonnant d’ailleurs, avec tout ce qu’il faisait. »

Inconsciemment, Tonton commence à arracher quelques morceaux de peau décomposée et à les froisser entre ses doigts. Vieux réflexe.

« Anthony s’est fait poignarder dans une ruelle sombre, un soir. C’est con, je sais même pas par qui et pourquoi. Sûrement pour une connerie. Y’avait pas d’hôpital à proximité et personne qui voulait recevoir ce gros déchet, alors il s’est évanoui dans un caniveau. »

Sans s’en rendre compte, Tonton laisse tomber par terre ses petits morceaux froissés avant d’arracher d’autres pourritures de sa peau. Son regard perdu dans ses souvenirs s’assombrit.

« J’pense même pas qu’il est mort de sa blessure. C’était pas une grosse plaie non plus. J’pense que c’est plus la faim. Ou le froid. C’était en hiver après tout. Personne n’a fait gaffe à lui. Juste un autre SDF quoi. Rien de bien nouveau. Quelqu’un lui a pissé dessus, mais j’pense pas que c’était pour le réveiller. Puis il est mort. Bien fait pour sa gueule. »

Tonton lâche sa peau et tourne son regard vers son interlocuteur. Quelque chose de chaleureux peut se lire dans son regard et dans son sourire.

« Et c’est là que j’apparais ! J’me réveille, j’me regarde, j’me dis “Oh merde, chuis pas mort!” et je m’casse. Mon premier réflexe a été de squatter les douches d’un gymnase pour retirer tout ce qu’Anthony avait accumulé sur lui. Puis me voilà ! » Il écarte ses bras comme pour se présenter. « C’était le jour où je suis "rené", comme j’aime dire. J’suis né dans ce caniveau, moi, Tonton. C'est d'là que j'viens. »

Tonton est rayonnant.

« On a tous un p’tit truc qui fait qu’on est qui on est. Moi c’est ça. Vous, c’est quoi ? »

Peut-être que ce « p’tit truc » n’était pas encore arrivé pour son ami.


Tonton cause en #a73c3c
avatar
Popularité : 16

HP & QUIDS
QUIDS: 220
HP:
100/100  (100/100)
FREE PEACE PARTY
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: burn out ⟩ tonton
burn out ⟩ tonton
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» TonTon Symca Passe à l'attaque !!!
» 2011 - Heart burn (tenue uniquement)
» Jaqen H'gar plus fort que le burn ?
» burn to be alive
» Grob*tonton (DCD)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Dedale
 :: Daïkiri :: Chinatown
-
Sauter vers: